Naissance inédite de tortues à éperons

En l’espace d’une semaine, le Zoo de La Palmyre a enregistré la naissance de 9 tortues à éperons (Geochelone sulcata) ! C’est une première pour le parc qui n’avait jamais reproduit cette espèce auparavant.
 
Les œufs fécondés avaient été placés en incubateur en septembre 2015 et ont éclos après une incubation de 8 mois.



La tortue à éperons est la plus grande tortue terrestre africaine. Les mâles peuvent atteindre 100 kg. Classée « vulnérable » sur la Liste Rouge des espèces menacées, elle était autrefois largement répandue dans toute l’Afrique subsaharienne. Aujourd’hui, seules quelques populations résiduelles isolées subsistent du Sénégal à l’Ethiopie et l’Erythrée, menacées par le commerce illégal, les feux de brousse, l’urbanisation croissante et le surpâturage qui appauvrit leur milieu naturel.
 
Parfaitement adaptée au désert et aux zones arides, la tortue à éperons (également appelée tortue sillonnée) est capable de creuser de longs terriers (jusqu’à 15 m) où elle s’abrite pendant les heures chaudes et la saison sèche. Herbivore, il lui arrive toutefois de consommer des animaux morts par opportunisme.
 
Réputée agressive, particulièrement en période de reproduction, elle peut frapper violemment un congénère avec l’avant de sa carapace pour tenter de le retourner.
 
En attendant d’avoir atteint une taille suffisante pour être installées au vivarium, les petites tortues sont visibles dans un terrarium derrière les vitres de la nursery du zoo.