Maki catta

Maki catta Lemur catta (ESB)

ClasseMammifères
OrdrePrimates
FamilleLémuridés
Taille45 cm
Poids2,2 kg
Gestation4 mois ½
Naissance1 petit, parfois 2
Longévité20 ans
Alimentation
frugivore (fruits, fleurs, feuilles, occasionnellement insectes et petits vertébrés)

Habitat
forêts sèches, forêts d'épineux

Répartition
sud et sud-ouest de Madagascar


C'est le plus terrestre des lémuriens. Il aime se chauffer au soleil assis par terre, les bras écartés et reposant sur ses genoux. Par temps frais, les makis catta se serrent les uns contre les autres pour se tenir chaud.
 
Les makis catta vivent en groupes multimâles/multifemelles comprenant jusqu'à 30 individus. Ils marquent leur territoire grâce à des glandes odoriférantes situées sous leur queue dans la région ano-génitale. Les mâles utilisent également des glandes situées près des aisselles et sur leurs poignets : en saison de reproduction, ils se livrent à des batailles d’odeurs, agitant frénétiquement au-dessus de la tête de leurs rivaux leur queue annelée qu'ils ont frottée contre les glandes situées sur leurs avant-bras. Les femelles dominent les mâles et restent dans leur groupe natal lorsqu'elles atteignent leur maturité sexuelle.
 
La femelle donne généralement naissance à un seul petit, parfois à des jumeaux lorsque les conditions environnementales (abondance de nourriture en particulier) sont bonnes. Le petit reste accroché au ventre de sa mère pendant les deux premières semaines, avant d'être transporté sur son dos.
 
Les makis catta possèdent un répertoire d’appels composé d’une quinzaine de vocalisations différentes. Ils miaulent et ronronnent comme des chats. Leur signal d’alarme ressemble à un aboiement et ils expriment la peur par des cris stridents.
 




Statut en milieu naturel (Source: IUCN)

  • Non évalué
    NE
  • Données insuffisantes
    DD
  • Préoccupation mineure
    LC
  • Quasi menacé
    NT
  • Vulnérable
    VU
  • En danger
    EN
  •  En danger critique
    CR
  • Eteint à l'état sauvage
    EW
  • Eteint
    EX

Situation dans le parc