Protéger les gorilles de Grauer – Part. 4

Durant leurs missions quotidiennes effectuées au sein du Parc National de Kahuzi-Biega, les gardes collectent de nombreuses informations à l’aide d’ordinateurs de poche intégrant un GPS et le logiciel Cybertracker qui permet d’enregistrer des informations complexes au moyen d’icônes.
 
Ces données d’observation précises et géo-référencées sur le terrain (traces de gorilles ou d’autres espèces animales, traces d’activités humaines…) sont ensuite exportées sous forme de tableaux et facilement exploitées par les gestionnaires du parc qui décident de la stratégie à adopter et des mesures de conservation adaptées à mettre en place.