Protéger les gorilles de Grauer - Part. 1

Cela fait maintenant plusieurs années que le Zoo de La Palmyre est impliqué dans la conservation in situ des gorilles. Il finance désormais 4 programmes de protection en Afrique consacrés aux différentes sous-espèces actuellement reconnues. Le gorille de Grauer (Gorilla beringei graueri) est l’une d’entre elle. Vivant exclusivement en République Démocratique du Congo, il est extrêmement menacé par le braconnage et la destruction de son habitat. L’instabilité politique globale et l’insécurité qui règne dans certaines zones de son aire de répartition constituent également de sérieux freins au développement d’actions en faveur de sa préservation.
 
Le Parc National de Kahuzi-Biega, situé à l’est de la RDC, s’étend sur 6000 km2 et abrite l’une des deux populations les plus importantes de gorilles de Grauer. C’est également la seule aire protégée au monde où il est possible pour les touristes et les scientifiques d’observer en toute sérénité des groupes de gorilles habitués.
 
Lucien Gédéon Lukomu est le Directeur Général du parc national. Il nous parle de ce site d’exception et des difficultés auxquelles il est confronté.