Naissance d’un tapir

Fin avril le zoo a enregistré la naissance d'un tapir femelle (Tapirus terrestris). C'est le premier jeune de notre femelle née au zoo il y a 3 ans. Le père, prénommé Oscar, est arrivé en provenance du Zoo de Lille en 2012. Maman et bébé viennent tout juste d'être mis en contact avec Oscar et Jenny, la grand-mère du nouveau-né, et sont désormais visibles en journée dans leur enclos.

Animal timide et difficile à observer dans son milieu naturel, le tapir se plaît aussi bien dans les forêts tropicales humides que dans les zones ouvertes et marécageuses. Présent dans une douzaine de pays d'Amérique du Sud, il est classé « Vulnérable » sur la Liste Rouge des espèces menacées de l’UICN. En effet, il est menacé par la destruction et la fragmentation de son habitat au profit de pâturages pour le bétail. La chasse pour sa viande, à des fins commerciales ou de subsistance, constitue aussi une menace non négligeable pour l’espèce.
 
Grâce à son régime strictement herbivore composé de plantes et de fruits, le tapir joue un rôle clé dans la régénération de la forêt, disséminant de nombreuses graines sur le sol grâce à ses excréments. Son utilité est donc incontestable et il est important de protéger cet animal attachant au physique atypique. Sa disparition aurait en effet des conséquences non négligeables sur la structure et la diversité des forêts d’Amérique du Sud.

Le petit tapir naît après 13 mois de gestation. Son corps a la particularité d’être recouvert de rayures et tâches claires qui constituent un camouflage très efficace mais qui disparaissent vers l’âge de 6/8 mois pour laisser la place à un pelage uniformément brun.
 

Texte & photo : F.Perroux - Zoo de la Palmyre