Mammifères

Les mammifères marins se répartissent en 5 groupes : les pinnipèdes (phoques, otaries, morses), les cétacés (baleines, dauphins, marsouins), les siréniens (dugons, lamentins) ainsi que certains membres de la famille des mustélidés (les loutres de mer) et des ursidés (ours polaires). Ils possèdent les mêmes caractéristiques que tous les autres mammifères mais leur anatomie et leur physiologie spécifiques leur permettent d'évoluer complètement ou partiellement dans l'eau. Ainsi la plupart d'entre eux possèdent une épaisse couche de graisse afin de s'isoler du froid de l'océan et sont capables de rester en apnée plusieurs minutes. Ils peuvent aussi diriger leur flux sanguin uniquement vers les organes vitaux (coeur et poumons) et ralentir leur rythme cardiaque afin d'utiliser moins d'oxygène.

Otarie (Canada, USA, Mexique)


Dans la nature, les otaries consomment entre 7 et 18 kg de nourriture par jour. Pendant la saison de reproduction, les mâles jeûnent pendant plusieurs semaines car ils ne peuvent quitter la terre ferme pour aller s'alimenter en mer s'ils veulent continuer à défendre leur territoire et leurs femelles. Au zoo, les otaries mangent une partie de leur repas pendant le spectacle et le reste à la fin de celui-ci. Les soigneurs distribuent entre 2 et 12 kg de harengs, maquereaux ou sprats chaque jour. Les quantités dépendent de la saison mais aussi de chaque individu.

Ours polaire (rivages de l’océan arctique circumpolaire)


Une épaisse couche de graisse et une fourrure dense l'isolent du froid et des eaux glacées de l'Arctique. Excellent nageur, il peut plonger en apnée pendant 2 minutes. Certains mâles dépassent les 600 kg. Ils s'affrontent violemment pour une proie ou pour accéder à une femelle en chaleur. Ils possèdent sans doute l'odorat le plus fin de tous les mammifères : ils sont capables de sentir un phoque sous la banquise et de suivre une femelle en oestrus sur de très longues distances.
 

Loutre (Asie)


La loutre d'Asie appartient à la famille des Mustélidés. Elle ne vit pas en mer mais dans les rivières et les lacs. Elle présente un certain nombre d'adaptations morphologiques lui permettant de se propulser efficacement dans l'eau : un corps mince et fuselé, une longue queue et des pieds partiellement ou intégralement palmés. La loutre d'Asie se nourrit principalement de crabes et de crustacés qu'elle réussit à attraper dans d'étroites fissures grâce à la dextérité de ses doigts. Le groupe de loutres du zoo se compose de 6 individus : 4 femelles et 2 mâles.