Intégration réussie pour Maïsha

Le processus d'intégration de notre nouvelle femelle gorille a débuté quelques jours après son arrivée à La Palmyre.
 
Dans la nature, les femelles quittent leur groupe natal à l'approche de leur maturité sexuelle (vers 7/8 ans), au cours d'une interaction avec un autre groupe familial ou avec un dos argenté solitaire. En parc zoologique, le transfert d'une femelle intervient au même âge (Maïsha va bientôt avoir 8 ans) et même s'il s'agit d'une phase délicate à la fois pour l'individu déplacé mais aussi pour le groupe qui va devoir l'intégrer, elle est indispensable : ces mouvements d'animaux permettent d'éviter la consanguinité et reproduisent les migrations naturelles des individus à l'état sauvage.
 
La vidéo "Introduction d'une nouvelle femelle gorille - Phase 1" montre la première mise en contact directe de Maïsha avec notre groupe. Bien que brutale, ce type de confrontation avec le dos argenté est tout à fait normal : Maïsha, en s'aplatissant au sol, lui signifie qu'elle se soumet, tandis qu'il la mord (superficiellement) au niveau du dos, lui montrant ainsi qu'il est le chef du groupe. Les images sont impressionnantes en raison de la différence de gabarit entre les deux individus et surtout des cris poussés par la femelle, mais ce type de démonstration spectaculaire fait partie intégrante du mode de fonctionnement social des gorilles. Notre rôle consiste à observer attentivement ce qui se passe, de façon à pouvoir réagir rapidement si nous estimons le niveau de stress ou le risque de blessure trop importants. Il est essentiel de garder son sang-froid afin de prendre les bonnes décisions et de ne pas interrompre un contact trop tôt, ou trop tard.
 
Au bout de quelques minutes nous avons introduit les 3 autres individus. Notre femelle adulte et notre jeune mâle âgé de 6 ans et demi ont immédiatement chargé Maïsha, tandis que notre jeune femelle a cherché à se rapprocher d'elle. C'est d'ailleurs entre les deux jeunes femelles que les contacts protégés les plus positifs avaient été observés en cage de nuit.
 
Dans la nature, la position hiérarchique des femelles dépend de leur ordre d'acquisition par le mâle. En captivité, l'introduction d'une nouvelle venue dans le groupe n'est généralement pas bien tolérée par les femelles en place, ce qui explique les charges et l'attitude très tendue de notre femelle adulte envers Maïsha. Le jeune mâle profite également de cette situation inhabituelle pour intimider Maïsha, un comportement classique chez un juvénile de cet âge.
 
Lorsque ces changements se produisent au sein d'un groupe, le dos argenté joue un rôle essentiel : en tant que mâle dominant, c'est lui qui protège le groupe et gère les conflits entre les individus qui le composent. Lors d'une introduction, il est donc essentiel qu'il accepte la nouvelle femelle, afin de pouvoir ensuite réguler les charges d'intimidation envers elle éventuellement menées par les autres gorilles.
 
Après environ 1 heure de contact direct et Maïsha ayant d'elle-même regagné les cages de nuit, nous l'avons gardée séparée des autres (mais toujours en contact visuel) de manière à faire retomber le niveau de stress général.
 

 
Nous avons ensuite repris les contacts uniquement entre Maïsha et Nyuki, de façon à renforcer leurs liens. 48h plus tard, nous avons de nouveau procédé à la réunion de tous les individus (vidéo "Introduction d'une nouvelle femelle gorille - Phase 2"). Le contraste est frappant : le niveau d'intensité des intimidations a considérablement baissé et Nyuki prend une part plus active dans la régulation des tensions. Autre avancée notable : Maïsha a fini par accepter le rapprochement de Miley qui a comme prévu joué un rôle moteur dans son intégration.

Le groupe est maintenant réuni. Les nourrissages se font sans tension particulière et chacun semble avoir retrouvé une certaine sérénité, même si les intimidations se poursuivent. La stabilisation de la petite troupe prendra plusieurs semaines mais les choses sont en bonne voie. Bienvenue Maïsha !
 

Texte & photo : F.Perroux - Zoo de la Palmyre