Début des mises en contact à la plaine africaine

Depuis quelques jours, les oryx beisa et les zèbres de Grévy apprennent à se familiariser avec ce drôle de petit quadrupède débordant d'énergie prénommé Rénette. Alors que les zèbres prennent leurs jambes à leur cou au moindre mouvement de Rénette ou de sa mère Noëlle, les oryx se montrent un peu plus pressants, jusqu'à charger le bébé rhinocéros, ce qui a donné lieu à quelques courses poursuites. Bien que faisant face à ses "assaillants" et n'étant pas particulièrement stressée par la situation,

Rénette a d'ores et déjà appris à ne pas trop s'éloigner de sa mère qui constitue la meilleure protection. Afin d'éviter tout accident, les embouts des cornes des oryx sont protégés par des manchons en caoutchouc. L'une des trois antilopes se montrant toutefois très insistante, la direction du parc a finalement décidé de la déplacer vers l'enclos principal des oryx beisa situé à l'entrée du parc, afin de faire retomber la pression. Seul le mâle rhinocéros n'a pas encore eu l'occasion de côtoyer Rénette à l'extérieur. La mise en contact se fera dans les semaines qui viennent.

Texte & photo : F.Perroux - Zoo de la Palmyre