600 euros pour Helpsimus

L'association Helpsimus, de passage au zoo pendant deux jours pour faire découvrir le grand hapalémur et les menaces qui compromettent sa survie à long terme à Madagascar, a récolté 600 euros sur le stand qui avait été installé entre la volière des lémurs aux yeux turquoise et l'île des makis catta. Delphine Roullet, coordinatrice du Programme d'Elevage Européen du grand hapalémur et fondatrice de l'association, a également fait une présentation des dernières évolutions du programmes devant le personnel du zoo.


Les fonds récoltés vont permettre de lutter contre la bilharziose sur le site du programme Ramaimbangy (près de Vohibe) financé par le zoo en 2012. Chaque année, cette maladie parasitaire entraîne le décès de près de 20000 personnes dans le monde, juste après le paludisme. L’homme s’infecte au contact d’eaux douces contaminées par des larves de schistosomes qui pénètrent dans l’organisme en traversant la peau.

Les fonds permettront de financer des campagnes de sensibilisation dans les villages localisés autour de la forêt de Vohibe, mais aussi la formation d’agents de santé locaux ainsi que des élevages de canards, le volatile étant un prédateur efficace des mollusques servant d'hôtes aux larves de schistosomes.

Protéger le grand hapalémur (et les espèces menacées en général), c'est donc aussi apporter des solutions sanitaires aux populations locales vivant souvent dans le plus grand dénuement et n'ayant pas la possibilité de prévenir les maladies ou de se soigner.

Texte & photo : F.Perroux - Zoo de la Palmyre