Orang-outan de Bornéo

Orang-outan de Bornéo Pongo pygmaeus (EEP)

ClasseMammifères
OrdrePrimates
FamilleHominidés
Tailleentre 70 et 97 cm
Poids♂ 60 à 85 kg, ♀ 30 à 45 kg
Gestation8 à 9 mois
Naissance1 petit
Longévité50 ans
Alimentation
frugivore (fruits, feuilles, pousses, écorces, graines, invertébrés)

Habitat
forêt tropicale

Répartition
Malaisie et Indonésie (île de Bornéo)


Orang-outan signifie « homme des bois » en malais.
 
Les mâles affichent un bimaturisme sexuel, c'est à dire qu'ils présentent deux morphologies différentes à l'âge adulte. On distingue :
- des mâles fortement territoriaux de taille et poids importants qui possèdent de longs poils, de larges excroissances de peau adipeuses de chaque côté du visage et un sac laryngien qu’ils remplissent d’air pour amplifier leurs « long calls » (cris longs) permettant de tenir les autres mâles à distance et d'attirer les femelles en chaleur ;
- des mâles non territoriaux, plus petits, ressemblant davantage aux femelles et ne possédant pas ces caractères sexuels secondaires. Opportunistes et silencieux, ils parcourent la forêt et s’accouplent également avec les femelles qu'ils croisent sur leur chemin mais souvent lors de copulations forcées.
 
L’orang-outan est plutôt solitaire mais des regroupements peuvent être observés lorsque la nourriture est abondante. Les mâles dominants établissent leur territoire sur ceux, plus petits, des femelles, et tentent d’en interdire l’accès aux autres mâles. Lorsque deux mâles dominants se rencontrent en présence d’une femelle réceptive, la confrontation est agressive. Au contraire des femelles qui établissent leur territoire à proximité de leur lieu de naissance à l’âge adulte, les mâles s’éloignent des individus avec lesquels ils ont des liens de parenté pour  s'implanter sur un territoire.
 
L'orang-outan est le plus grand animal arboricole et son physique est parfaitement adapté à la vie de grimpeur suspendu dans la canopée. Les femelles ne descendent quasi jamais au sol alors que les mâles peuvent y être contraints lorsque les arbres des forêts secondaires ne peuvent supporter leur poids. Son régime alimentaire se compose de plus de 200 fruits différents dont certains à la coque très dure qu'il parvient à briser grâce à ses mâchoires puissantes.
 
Les femelles donnent généralement naissance à leur premier petit vers l'âge de 15 ans et ne seront mères qu'à 4 ou 5 reprises dans leur vie, l'intervalle entre chaque naissance étant particulièrement long chez cette espèce : entre 6 et 7 ans.
 
Chaque soir, l’orang-outan se confectionne un nid de branchages qu’il érige dans une fourche d’arbre à 10 ou 20 mètres de hauteur.
 
L’orang-outan est en danger dans son biotope, principalement à cause de la déforestation pour l'exploitation du bois et la conversion en cultures de palmiers à huile, mais aussi pour le commerce illégal des jeunes en Asie.
 


Le Zoo de la Palmyre participe à la protection de cette espèce dans la nature en soutenant le programme : HUTAN

Depuis 2002 le Zoo de La Palmyre finance la protection de l'orang-outan sur l'île de Bornéo. Il apporte son soutien à l'ONG française HUTAN qui conduit un programme de conservation de l'espèce dans l'Etat de Sabah et notamment la région de la Kinabatangan. Menacé par la culture intensive des palmiers à huile, l'habitat des orangs-outans est de plus en plus réduit et fragmenté. Les populations de grands singes se retrouvent isolées et évoluent le plus souvent en dehors des zones protégées. Hutan agit dans plusieurs domaines (recherche, protection de l'habitat, résolution des conflits, aide au développement, éducation...) et emploie plus d'une cinquantaine d'assistants tous issus des communautés locales et chargés de mettre en oeuvre les actions de conservation.
www.hutan.org.my
 



Statut en milieu naturel (Source: IUCN)

  • Non évalué
    NE
  • Données insuffisantes
    DD
  • Préoccupation mineure
    LC
  • Quasi menacé
    NT
  • Vulnérable
    VU
  • En danger
    EN
  •  En danger critique
    CR
  • Eteint à l'état sauvage
    EW
  • Eteint
    EX

Situation dans le parc