Nicobar à camail

Nicobar à camail Caloenas nicobarica

ClasseOiseaux
OrdreColumbiformes
FamilleColumbidés
Taille35 à 40 cm
Poids500 à 600 g
Incubation20 jours
Ponte1 œuf
Longévitéjusqu'à 20 ans en zoo
Alimentation
fruits, baies, graines, insectes

Habitat
mangrove et forêts

Répartition
des îles Nicobar situées à l’ouest de la péninsule malaise, jusqu’aux îles Salomon à l'Est et les Philippines au Nord


L'espèce est monogame et les couples sont unis pour la vie.

Mâle et femelle couvent à tour de rôle. Après la naissance, les parents nourrissent d’abord l'oisillon par régurgitation ; au bout de quelques jours, il commence à avaler ses premiers fruits et graines. En moins d’un mois, il est capable de se débrouiller tout seul. Le gésier du Nicobar, particulièrement musclé, lui permet de broyer des noix très dures.
 
Malgré son statut d’espèce menacée, le Nicobar à camail continue d’être chassé pour sa viande et le commerce illégal. Il est également gravement menacé par l’introduction d’espèces invasives (rats, chats) sur son territoire.
 




Statut en milieu naturel (Source: IUCN)

  • Non évalué
    NE
  • Données insuffisantes
    DD
  • Préoccupation mineure
    LC
  • Quasi menacé
    NT
  • Vulnérable
    VU
  • En danger
    EN
  •  En danger critique
    CR
  • Eteint à l'état sauvage
    EW
  • Eteint
    EX

Situation dans le parc