Mandrill

Mandrill Mandrillus sphinx (EEP)

ClasseMammifères
OrdrePrimates
FamilleCercopithécidés
Taille♂ 62 cm à 1,10 m, ♀ 55 à 67 cm
Poids♂ 18 à 33 kg, ♀ 11 à 13 kg
Gestation6 mois
Naissance1 seul petit
Longévité25 à 35 ans
Alimentation
omnivore (fruits, feuilles, champignons, insectes, amphibiens, lézards, petits mammifères)

Habitat
forêt tropicale

Répartition
Afrique de l'Ouest (Cameroun, Gabon, Guinée, Congo)


L'espèce présente un dimorphisme sexuel très marqué : le mâle, presque deux fois plus gros que la femelle, possède d'impressionnantes canines supérieures pouvant mesurer jusqu'à plus de 6 cm et qu'il exhibe en baillant pour menacer ses rivaux ou les prédateurs. Sa face et son arrière-train affichent des couleurs vives, encore plus éclatantes si l'individu est haut placé dans la hiérarchie.
 
Dans la nature, les mandrills vivent en larges groupes composés de trente à quarante individus mais ils peuvent former des « troupes » regroupant jusqu’à 600 animaux ! La hiérarchie au sein du groupe est stricte : le mâle dominant dispose d’un droit d’accouplement exclusif avec les femelles de son harem. Les affrontements avec ses « challengers » pour accéder aux femelles peuvent donc être violents.

Les mandrills se nourrissent principalement au sol et dans les étages les plus bas de la forêt tropicale mais ils passent la nuit dans les arbres, à l’abri des prédateurs.

Ces dernières années le nombre de mandrills a chuté de façon dramatique. Ils sont victimes de la destruction de leur habitat et surtout du braconnage pour leur viande : ils sont malheureusement aisément localisables en forêt grâce à leurs grognements constants et leurs cris bruyants.
 




Statut en milieu naturel (Source: IUCN)

  • Non évalué
    NE
  • Données insuffisantes
    DD
  • Préoccupation mineure
    LC
  • Quasi menacé
    NT
  • Vulnérable
    VU
  • En danger
    EN
  •  En danger critique
    CR
  • Eteint à l'état sauvage
    EW
  • Eteint
    EX

Situation dans le parc