Maki vari roux

Maki vari roux Varecia rubra (EEP)

ClasseMammifères
OrdrePrimates
FamilleLémuridés
Taille50 à 55 cm
Poids3,3 à 3,6 kg
Gestation3 mois ½
Naissance2 à 3 petits en moyenne
Longévité15 à 20 ans
Alimentation
frugivore (fruits, fleurs, nectar, feuilles)

Habitat
forêt tropicale

Répartition
nord-est de Madagascar (péninsule de Masoala)


L’organisation sociale de type fission/fusion des varis roux varie en fonction de l’habitat et de la disponibilité des ressources alimentaires : en saison humide, les fruits sont nombreux et les varis roux se rassemblent en larges groupes. Durant la saison sèche où la nourriture se fait plus rare, les groupes se dispersent en petites unités.
 
Les varis roux font partie des primates les plus « bruyants » avec près de 12 vocalises différentes utilisées pour maintenir le contact entre les individus, marquer le territoire ou encore prévenir le groupe d’un danger.
 
La péninsule de Masoala, située au nord-est de l’île de Madagascar, constitue une zone prioritaire de conservation en raison de la richesse de sa biodiversité : dix espèces de lémuriens s’y côtoient, dont le vari roux et l’étrange aye-aye.
 


Le Zoo de la Palmyre participe à la protection de cette espèce dans la nature en soutenant le programme : GERP



Statut en milieu naturel (Source: IUCN)

  • Non évalué
    NE
  • Données insuffisantes
    DD
  • Préoccupation mineure
    LC
  • Quasi menacé
    NT
  • Vulnérable
    VU
  • En danger
    EN
  •  En danger critique
    CR
  • Eteint à l'état sauvage
    EW
  • Eteint
    EX

Situation dans le parc