Naissance d'un cercopithèque de Hamlyn

Le 13 juin dernier notre femelle cercopithèque de Hamlyn (Cercopithecus hamlyni) a donné naissance à son troisième petit depuis son arrivée au zoo en février 2012. La famille compte désormais 5 individus : le couple reproducteur (un mâle de 11 ans et une femelle de 8 ans), le nouveau-né, une femelle née en 2012 et un mâle né en 2014.

L'espèce est présente dans les zoos européens depuis 1952. La toute première naissance eut lieu en 1958 à Rotterdam aux Pays-Bas. Malgré des naissances régulières, la population s'effondra une première fois au milieu des années 70 : 24 individus en 1974 contre 44 en 1969.

Des animaux importés du milieu naturel permirent d'augmenter à nouveau la population et surtout d'équilibrer le sex-ratio : 37 individus dans 12 institutions en 1980, 18 mâles pour 19 femelles. Dans les années 80, la reproduction en Europe s'accéléra et la population atteint son pic en 1987 avec 60 individus répartis dans 15 institutions. Mais le nombre de mâles avait commencé à diminuer quelques années plus tôt et le sex-ratio s'inversa alors de façon spectaculaire : en 1998, la population comptait 40 femelles pour à peine 13 mâles ! La création de l'EEP cette même année ne changea rien à la situation et la population continua de diminuer pour atteindre le seuil critique de 23 individus en 2011. Un seul zoo reproduisait alors encore l'espèce : celui de Mulhouse en Alsace.
 
En 2012, un nouveau couple reproducteur put enfin être établi à La Palmyre et quelques mois plus tard le zoo enregistra une nouvelle naissance de cercopithèque de Hamlyn après 16 ans d'attente ! Il compte 3 naissances à son actif depuis la formation de ce nouveau couple. Avec Mulhouse et Anvers (qui a reproduit l'an dernier son couple formé en 2013), La Palmyre fait partie du club restreint des 3 institutions zoologiques réussissant aujourd'hui à reproduire les cercopithèques de Hamlyn. L'objectif de l'EEP reste l'augmentation des naissances afin de stabiliser la population sur le long terme.

 
Aujourd'hui les cercopithèques de Hamlyn ne sont plus présents que dans les zoos européens (les Etats-Unis ont abandonné leur programme d'élevage en 1999) et quelques sanctuaires africains.
 
Evoluant principalement dans les forêts de l'est de la RDC, les cercopithèques de Hamlyn sont menacés par la destruction de leur habitat, la chasse et l'instabilité politique qui règne dans la région de leur aire de répartition. L'espèce est classée "vulnérable" sur la Liste Rouge de l'UICN.

Texte & photo : F.Perroux - Zoo de la Palmyre