Les bébés pandas roux enfin de sortie !

Il aura fallu patienter plus de 3 mois et demi pour voir les deux petits pandas (Ailurus fulgens) nés le 13 juin dernier enfin sortir de leur terrier. Patience et longueur de temps sont en effet indispensables avec cette espèce dont les jeunes passent les premiers mois de leur existence bien à l'abri dans le terrier de mise bas.

Depuis une quinzaine de jours, les deux petits peuvent donc être observés en compagnie de leurs parents Yumi et Makalu sur les agrès de l'enclos. Yumi étant une femelle particulièrement protectrice, l'identification et le sexage des jeunes ont pour l'instant été repoussés.

Les pandas roux atteignent leur taille adulte vers l'âge d'un an et sont sexuellement matures environ 6 mois plus tard. Les naissances sont saisonnières : les accouplements ont lieu entre janvier et mi-mars, la mise bas se produisant après 135 jours de gestation, généralement dans le courant du mois de juin ou en juillet.


 
Il existe deux sous-espèces de pandas roux : Ailurus fulgens fulgens évoluant au Népal, dans le nord-est de l'Inde, au Bhoutan et en Chine, et Ailurus fulgens styani circonscrit aux montagnes du Sichuan et du Yunnan, ainsi qu'au nord de la Birmanie.
 
Bien qu'omnivore, l'espèce se nourrit principalement de bambou dont elle consomme toutes les parties (à l'exception des racines), affectionnant particulièrement les pousses et les feuilles les plus tendres. Mais son système digestif ne comprenant qu'un seul estomac et un intestin court (à la différence de celui des herbivores), elle n'extrait qu'un quart des nutriments contenus dans le bambou et doit donc en consommer une grande quantité chaque jour. C'est ainsi que les pandas peuvent passer jusqu'à 13h par jour à se nourrir ! Pendant l'hiver, lorsque les insectes et les fruits ne sont pas disponibles, beaucoup de pandas perdent jusqu'à 15% de leur poids. Pour affronter ces conditions hivernales difficiles, les pandas ralentissent leur métabolisme. Leur épaisse fourrure leur permet également de conserver la chaleur.
 
Les pandas roux évoluent dans les forêts tempérées de l’Himalaya, entre 1500 et 4800 mètres d’altitude. Victimes de la destruction de leur habitat et du braconnage, ils sont classés "vulnérables" sur la Liste Rouge des espèces menacées de l'UICN.

 

Texte & photo : F.Perroux - Zoo de la Palmyre