La Palmyre poursuit son engagement en faveur des grands singes


Outre ses programmes phares concernant la conservation des gorilles des plaines de l'Ouest au Gabon, des chimpanzés en Sierra Leone et des orangs-outans à Bornéo, le Zoo de La Palmyre apporte également son soutien ponctuel à d'autres actions en faveur de la protection des grands singes, notamment à travers l'association J.A.C.K. en RDC qui recueille et réhabilite les chimpanzés orphelins issus du trafic.

Les fonds transférés à J.A.C.K. par le zoo en 2013 ont notamment contribué à l'aménagement de la quatrième paillote du centre éducatif construit au sein même du sanctuaire et qui permet de sensibiliser les enfants mais aussi les adultes au problème de la disparition des chimpanzés en RDC. En créant ce centre pour les visiteurs, le sanctuaire a souhaité s'adresser à la fois au personnel qui participe au sauvetage des chimpanzés (officiers de police, autorités), mais aussi à ceux qui prennent part au déclin de l'espèce (braconniers, sociétés minières, trafiquants, expatriés qui achètent les jeunes chimpanzés...).

La construction de ce centre éducatif a principalement été financée par l'IPPL (International Primate Protection League) et la Fondation Arcus, le Sweden Chimpanzee Trust et Market to Africa. Il se compose de quatre kiosques abritant de grands panneaux d'information qui illustrent plusieurs thèmes :
- les menaces qui mettent en péril la survie des grands singes et les solutions permettant d'agir pour leur conservation (actions du GRASP*, de la CITES**, de PASA***, des sanctuaires, des zoos...) ;
- l'arrivée et la vie des chimpanzés au sanctuaire (la paillote comprend un petit théâtre où les enfants ont la possibilité de créer leurs propres histoires de conservation grâce à des marionnettes ainsi que plusieurs cages dans lesquelles les chimpanzés étaient transportés avant d'être vendus) ;
- les différentes espèces de primates vivant en Afrique et à Madagascar pour apprendre à différencier les grands singes des autres espèces (avec une impressionnante et superbe statue de gorille grandeur nature) ;
- les spécificités des chimpanzés (habitat, biologie, comportement...). Cette paillote inclut aussi une petite boutique avec des articles vendus au profit du sanctuaire.

Pour compléter son centre éducatif, J.A.C.K. prévoit encore la construction d'une salle de projection et d'un petit restaurant. Les sanctuaires recueillant les grands singes victimes du braconnage ont besoin de notre soutien pour pouvoir assurer les soins de leurs pensionnaires. Si vous souhaitez contribuer à l'action exemplaire de J.A.C.K., vous pouvez devenir membre de l'association et parrainer l'un de ses 38 pensionnaires via son site internet : www.jackdrc.org

Pour terminer, quelques nouvelles en images du Club des Amis des Gorilles (CAG) qui agit pour la conservation d'une petite population de gorilles des plaines de l'Ouest au Cameroun et que le Zoo de La Palmyre avait sponsorisé l'an dernier en participant d'une part au financement de la thèse de Daniel MFOSSA (coordinateur du CAG) sur l'éco-éthologie des gorilles d'Ebo et d'autre part en créant des bâches de sensibilisation à destination des communautés locales.

Au printemps dernier, le CAG a participé à la 41ème édition de la fête nationale en organisant une conférence sur la conservation des gorilles en collaboration avec le Ministère des Forêts et de la Faune. Plusieurs membres du CAG se sont également vus remettre des prix récompensant leur travail en faveur de l'implication des communautés dans la conservation des gorilles et de leur environnement.


* Great Apes Survival Partnership.
** Convention sur le commerce International des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction.
*** Pan African Sanctuary Alliance.

Texte & photo : F.Perroux - Zoo de la Palmyre